BCE (ING) : La banque partage son scénario de base et des scénarios alternatifs avant la réunion de la BCE jeudi

ING pense que EUR/USD va monter vers 1.22 sur le Forex suite à la réunion de la BCE jeudi.

La BCE est enfermée dans le piège de l’Euro

La zone euro fait exactement ce que la BCE s’attendait à ce qu’elle fasse : croitre solidement. Les prévisions pointent vers une continuation de la reprise en 2018.

La BCE pourrait donc mettre l’accent sur la solide croissance, ajustant potentiellement sa rhétorique sur la réduction du QE en se basant sur le fait que la plus forte croissance peut supporter moins de stimulus monétaire.

La grande question dans la réunion de cette semaine sera la hausse de l’Euro et son possible impact sur les projections de la BCE, mais aussi sur sa stratégie de normalisation. Clairement, la récente appréciation de l’Euro a compliqué les plans de la BCE.

Par conséquent, nous pensons que Draghi va essayer d’adresser un message prudemment équilibré entre donner les premiers signes clairs d’une réduction du QE à venir, et un ton dovish pour calmer le Forex.

Qu’est ce que cela signifie pour les marchés ?

Avec l’expression des inquiétudes sur l’Euro, la BCE pourrait essayer de limiter la hausse de la monnaie unique.

Cependant, il sera quasiment impossible de significativement faire chuter EUR à cause de 1) la normalisation de la BCE devant arriver tôt ou tard, 2) l’environnement de Dollar faible (ce qui exagère la hausse de EUR/USD) et 3) l’avancement des priorités d’actif refuge de EUR par rapport à USD (comme observé lors des tensions géopolitiques en Corée du Nord). Éviter une hausse significative de EUR/USD au-dessus des 1.20 semble le scénario réaliste le plus probable pour la BCE.

Comment se positionner pour la réunion de la BCE ?

Notre scénario de base est comme suit :

Perspectives d’inflation : révision à la baisse de l’IPC de 0.2% pour 2018 et 2019.

Perspectives de croissance : révision à la baisse du PIB de 0.2%/0.1% pour 2018/2019.

Référence à la hausse de l’Euro : contraction injustifiée des conditions monétaires.

Réduction du QE : pas d’indices sur le timing et maintient d’un biais de réduction du QE.

Impact sur EUR/USD : hausse vers 1.20.

Dans ses scénarios alternatifs, ING voit EUR/USD chuter vers 1.16 sur un résultat plus dovish avec une plus forte révision baissière des prévisions économiques, une référence plus claire sur la hausse de l’Euro, et une indication d’une réduction du QE plus tard qu’en Janvier 2018. ING estime que pourrait monter à 1.22 dans un scénario plus hawkish avec l’absence de révisions baissières de l’IPC et du PIB, une référence neutre sur l’Euro reflétant les fondamentaux, et une indication que la BCE étudie les options de réduction du QE.

Leave a Reply